Photo en cliquant sur les numéros 

 

 

C

ommentaires en cliquant sur le texte

Chronologie Elephant Vert

Date

Nature

Commentaires

Photos

 

Avant l'achat

1 Découverte du bateau à son mouillage depuis plusieurs années

1

 

Réception au chantier

2 Photos fournie par le chantier. On voit une coque sale mais pas tant que cela. Les incrustations sont superficielles

 

2

01 2017

3 19 janvier : usage du cric puis de l'élévateur

4 Bon état de l'hélice, du safran, de la coque dans cette région

3 L'usage du cric puis de l'élévateur pour dégripper le gouvernail a certainement laissé des traces dont la voie d'eau dans cette région. En effet, non content que l'élévateur soulève le bateau le patron a bloqué le bateau pour appuyer plus d'effort jusqu'à ce que le bateau émette des bruits de craquement

3

4

02 2017

5 et 6 3 février première visite : carene en bon état confirmée par le chantier,

7 Bon etat :

8 les travaux sur la coque se déroulent correctement

9 Electricité avant intervention du chantier

5 : on remarque que la liaisons lest coque est saine de haut en bas. Les travaux sur la coque ont commencés pour traiter les points faibles.

4 Ces travaux sont réalisés dans les règles de l'art,

Certaines pointes de construction se sont oxydées et ont favorisé des petits passages d'eau le long. Ils sont repris.


 

5

6

7

8

9

 

04 2017

54 le 26 avril

Le moteur réintegre le bord le 26 avril. On voit que le chantier n'a pas pu sortir le moteur par l'espace prévu. Il a fallu agrandir le passage.

Ce passage du moteur ouvert depuis janvier ne sera fermé qu'en Juillet sans jamais être protégé malgré mes demandes répétées au motif qu'il ne pleut pas ici. Il a plu et beaucoup d'eau est entrée à bord.

Le moteur ne sera jamais connecté électriquement. On aura même oublié de serrer les « silent bloc »

L'étoupe du presse étoupe ne sera jamais changée.

 

06 17

 

 

10

07 2017


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

22 juillet


 


 

24 juillet

26 Juillet

11 13 7 Peinture de la coque

12 13 7peinture carène

13 13 7observez l'artimon bien droit voire un cintre vers l'arrière


 


 


 

La catastrophe

17 : 22 juillet : mise à l'eau catastrophique

18 groupe tombé, bateau redressé


 


 


 


 


 


 


 


 

14 : 26 7 tête de mat sans drisse de foc

15 : 27 7 découverte de la voie d'eau

Mises à l'eau, découvertes

Le 22 juillet le patron tente une mise à l'eau qui devra être interrompue car la procédure a été tellement longue qu'il n'y avait plus assez d'eau lorsque le bateau a trouvé l'eau. Il s'est posé sur la sangle qu'il a fallu récupérer. Puis le bateau a été remonté mais sans que l'amarre qui le retenait au quai n'ait été détachée, ce qui a provoqué l'arrachage du winch tribord.

Cet arrachage a provoqué la chute du bateau vers l'avant car la sangle avant a glissé vers l'avant. Le balancement provoqué a fait autant de chocs violents sur la cale. La sangle a déchiré la résine à l'avant. Il a été possible de repositionner les sangles suffisamment pour remonter le bateau mais la sangle arrière porte sur un endroit particulièrement fragile. La résine s'est déchiré dans le bas de carène. La photo montre également que le groupe électrogène qui était situé sur le banc arrière a été projeté sur le pont par le choc alors qu'il se trouvait a l'endroit qui a le moins bougé

17 22 07 le bateau est redressé, la sangle arrière menace de quitter sa place à tout moment car jamais cet endroit n'a été conçu pour lever le bateau. On voit le groupe électrogène basculé


 

Le 24 juillet

19 Je remarque la fissure basse. Je la signale car la mise à l'eau est prévue pour dans quelques heures.

Je fini par trouver l'attaché commercial qui trouve un ouvrier. L'ouvrier se content de passer un coup d'anti fouling.

20 la même cassure qui sera masquée pour la mise à l'eau

11

12

13

14

15


 

17

18


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

19

20


 


 

 

08 2017

Découverte après 10 jours à flot

21 et 22 2 aout Barres de flèche en désordre

23 3 aout Artimon à contre bout et barres de flèche non isoplanes

24 3 aout Membrures déplacée

25 3 aout Fissures sous le Winch tribord arrachage

26 3 aout arrachage de la vis de fixation du winch

27 4 aout sortie de l'eau  après 10 jours à flot: sangle toujours mal positionnées

28 4 aout Première constatation

29 et 30 4 aout Déchirure à l'avant et trou dans la résine

31 A aout De nombreuses fuites apparaissent vers l'arrière de la carène laissant sortir l'eau enfermée sous la résine

32 Fuites babord

33 Fuites tribord

34 Fuites et déchirure en pied de carène

35 Fuite et pied et le long de la ferrure

36 Déchirure basse

37 5 aout Les fuites coulent encore le lendemain. La coque est imbibée d'eau

38 6 aout : l'eau coule encore

39 surlendemain

40 la liaison lest coque est atteinte

41 7 aout après 3 jours

42 etat général

43 déchirure sur le safra

44 etat de la timonerie toute neuve car refaite par le chantier

45 Fissure d'étrave

46 oxydation au presse étoupe

47 Fissure basse

Lorsque le chantier voit la voie d'eau il admet que le bateau doit être sorti pour investigations.

Constatations à la sortie de l'eau après 10 jours à flot

Les photos 25 et 26 montrent les arrachage provoqués par la manœuvre de mise à l'eau catastrophique du 22 juillet

La photo 28 montre la carène dont la résine est détruite. A rapprocher à la photo prise entre les deux tentatives de mise à l'eau de cette déchirure qui n'a pas été réparée. Le bateau a été mis à l'eau avec cette déchirure.


 

29 Cette déchirure correspond à la position de la sangle lorsque le bateau est tombé lors de la mise à l'eau catastrophique du 22 juillet


 

30 les fissures fuient car il y a de l'eau derrière la résine après seulement 10 jour à flot


 

31 et 32 montrent qu'il y a de l'eau sous la résine


 

33 Fuites tribord


 

34 Fuite et déchirure en pied de carène

35

36

37 Le lendemain les fuites coulent encore. La coque est imbibée d'eau


 

38 Le surlendemain l'eau coule encore

39 le surlendemain

40 la liaison lest coque est atteinte

44 La déchirure de la résine sur le safran est inquiétante car elle a été réalisée en atelier. Ce qui indiquerait que c'est la qualité de la résine employée qui est en cause

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36


 

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

11 17

48

49

50

51

52

53

Une réparation superficielle a été effectuée mais la carène n'a pas été séché. Le bois se détruit

 

 

accessoirement

La drisse de foc est absente.

Les eaux grises (évier, douche) vont dans les fonds ce qui signifie que la cuve à eau grise est hors service et/ou la pompe. Alors que leur raccordement est refait lors des changements de passe coque.

L'alternateur de 12 v était branché sur les batteries 24 v ! fonctionne-t-il toujours ??

L'ampèremètre de charge a été passé à la poubelle.

J'ai récupéré l'alternateur de l'hydrogénérateur dans la poubelle du chantier

 

 

Travail Personnel


 

Je suis très peu intervenu sur le bateau

 

01/04/19

Jour de l'audience préalable


 

Vues significatives de l'état de la résine.54 55 56 57 58 

Après bientot 2 ans la résiné se détériore.

Mauvaise qualité ou mauvaise mise en oeuvre. Le gouvernail a été travaillé en atelier!!

Vue significative de l'etat de l'artimon 59

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

FaLang translation system by Faboba