RSS

un accord avait été trouvé pour une mise à l'eau le 12 7   mais finalement retenue le 18.

Nous nous tenons prêts mais non, la mise à l'eau est proposée le 21.

Le 21, lorsque le bateau est sous travel lift c'est à dire qu'opeut vraiment croire à la mise à l'eau on m'appèle au bureau pour que je paye sous la pression de ne pas mettre à l'eau.

La mise à l'eau est reportée au 22 7

C'est un samedi

Rendez vous donné à 15 H 30

 

Je dois prendre Gonzague à l'aéroport de Séville mais Enriqué m'assure que cela ira bien.

Nou sommes effectivement arrivés à 15 H 3O  ou 31, pas lui

 

 

Il n'y avait que Jacinto qui nous dit attendre depuis   2H30

 

Le Enriqué arrivera sur site après 16 H mais n'apparaitra au Travel lift que   plus tard pour constater que les télécommandes ne fonctionnent pas. Ni la télécommande de base ni celle de rechange.

Il décide de manoeuvrer à partir du poste de pilotage d'où pourtant il ne voit pas la manoeuvre.

Il pilotera selon les expressions plus ou moins audibles de son personn. Les voi sont couvertes par le bruit du moteur.

Personne n'a de moyen de communication, ni vhf ni talki walki.

Il faudra de nombreuses rectification de routes par remmontées répatées pour finalement parvenir en bout de course et échouer le bateau au moment même ou la sangle est lachée par le personnel.

Le bateau se retrouve échoué en équilibre sur sa quille sans etre retenu que par une haussière sur le winch que Mr Enriqué ne voit pas de son poste de pilotage.

La sangle est au fond, 

il est impossible de la manoeuvrer, le bateauu s'est échoué dessus.

 

Ma belle fille qui se baignait non loin interviendra et plongera pour récupérer la sangle tojours coincéé sous la quille.

La sangle sera raccrohée.

Le pilote tente de rééquilibrer les  brins des sangles faisant basculer le bateau et les haubans du mat principal heurtent le travel lift.

Il décide alors un début de remontée sans voir que le winch est arrimé au quai par une haussière.

En remontant il arrache le winch et provoque un mouvement de basclue qui fait heurter la quille à chaque oscillation.

 

Pendant ce temps, pour tenter de rectifier la position, la   sangle avant glisse de saposition et provoque un choc violent de la quille car l'avant pique alors vers le bas. Heureusement la sangle avant se stabilise.

Le chos est si violent que le groupe électrogène posé sur le banc arrière tombera sur le pont, éclatant les huisseries.

J'ai réparé babord la plus abimée, tribord reste à réparer.

A ce stade on ne voit pas le bas de la quille qui va se révéler très détérioré.

Ces détériorations sont l'objet de cette catégorie.

Voire les dates car certaines photos semblent identique mais pas à la meme date montrant ainsi que l'eau s'est écoulée pendant longtemps et il y a certainement encore de l'eau l'intérieur qu'il est grand temps de secher..

Vis fixation winch
Vis fixation wi...
Detail Download
Cette tête de vis apparait dans le cokpit. Elle participe à la fixation du winch tribord. Elle a été arrachée lors qe la mise à l'eau ratée. Le chantier ne s'en paercoit même pas malgré mes indications. Il n'a même pas daigné lui donner un coup de tournevis. D'ailleurs il convient de démonter le support du winch et de renforcer ce support tant coté cokpit comme ici que sous le pont où le chantier a donné un coup de pinceau en guise de consolidation!!!. Evedemment cela doit être fait à la charge du chantier car c'est le chantier qui a causé ce dommage.
 
 
Powered by Phoca Gallery
FaLang translation system by Faboba